[Inform' Express] Retour sur le e-congrès de juin 2021

Publié le 05/10/2021

Le congrès de la fédération PSTE qui s’est tenu du 21 au 25 juin dernier a été un congrès historique… d’abord par son format. Il s’agit du tout premier congrès en distanciel total, 5 jours en visioconférence et rediffusé en direct sur les réseaux sociaux. Historique ce congrès l’est aussi par la mise en place de la mixité proportionnelle dans la composition de l’ensemble de ses instances !

Extrait de l'édito - Hélène Ibanez, SG : "Nous pouvons être fièr.e.s d’avoir réussi à engager notre fédération sur ce chemin. Le travail pour atteindre l’égalité femmes – hommes reste colossal dans le monde du travail, en particulier dans nos secteurs professionnels où nos métiers très féminisés restent moins bien payés que les métiers plus masculins… alors soyons féministes tant qu’il le faudra ! Au-delà de la mixité proportionnelle, c’est l’ensemble de la réforme statutaire qui a été validée par les syndicats. Une réforme ambitieuse allant de la limitation des mandats à la composition du bureau fédéral en passant par la charte de prévention des violences sexistes et sexuelles internes ou la clarification de nos règles de fonctionnement…

Quelle victoire que de pouvoir faire évoluer notre structure, de s’appliquer à nous même cette volonté de progrès que nous ne cessons de porter dans les entreprises ! Ce 26e congrès a également été l’occasion de fêter les 20 ans d’YFM, une fierté collective pour notre fédération. Ecouter les témoignages de celles et ceux qui ont été les pionniers de ce dispositif doit nous inspirer. La volonté politique qu’ils ont eu de mettre en place des actions concrètes nous a permis de ne pas rester dans les belles intentions. Notre fédération est en pointe sur le renouvellement et l’émancipation des militantes et des militants. Nous avons maintenant un impératif, c’est de continuer à nous engager pour permettre à de nouveaux militants de s’impliquer dans l’action fédérale. Enfin les congressistes ont validé à plus de 93 % une résolution ambitieuse, enrichie grâce à nos débats. Nous avons pu sentir l’enthousiasme et la conviction dans chacun des argumentaires qui a été développé à la tribune. Les résultats ont été parfois serrés mais nous avons su prendre ensemble des positions qui nous guiderons au cours des 4 prochaines années.

Nous avons du travail ! Et nous y sommes prêts. Notre congrès se conclut à moins d’un an de l’élection présidentielle dans un contexte politique anxiogène. Pour la première fois, l’hypothèse de l’arrivée de l’extrême droite au pouvoir n’est plus un fantasme. Mais le pire n’est jamais certain. L’histoire nous montre que les crises peuvent aussi déboucher sur une amélioration de la situation des travailleuses et des travailleurs, une protection sociale plus forte, des droits renforcés pour toutes et tous. Par ses propositions et son action, la CFDT a démontré qu’elle est incontournable. Nous sortons optimistes de ce congrès, prêts à mettre en oeuvre notre résolution cohérente et dynamique, dans une fédération renouvelée. Oui, l’espoir existe, et il a la couleur orange !"

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS