« Ma vie de conseiller Pôle emploi » : LA CFDT EMPLOI DENONCE LE CHOIX D’UN FORMAT MALHONNETE ET VIOLENT POUR LES CONSEILLERES ET LES CONSEILLERS DE POLE EMPLOI

Publié le 26/03/2021

Un reportage intitulé « Ma Vie de Conseiller Pôle Emploi » doit être diffusé ce soir à 21h dans l’émission Envoyé Spécial. La première bande-annonce qui circule alimente d’ores et déjà le Pôle emploi bashing.

Mais au-delà du contenu, que nous ne connaissons pas encore, n’ayant pu visionner le reportage, la CFDT Emploi tient à dénoncer fermement le choix d’un format qui constitue une violence de plus pour les conseillères et conseillers de Pôle emploi, déjà fortement éprouvés au cours des dernières semaines.

Le groupe France TV a fait le choix, à nouveau, de montrer la réalité de nos métiers…sans laisser la parole aux salariés. Ce groupe a fait le choix de filmer, à leur insu, des conseillères et des conseillers, pour donner à voir leur activité quotidienne. A première vue, cette méthode se voudrait des plus impartiales puisqu’elle montre le travail « en situation ». Mais bien entendu, le jeu du montage donne forcément un prisme déformant à ces images. Elles ne sont pas une retranscription sans filtre de la réalité, bien au contraire.

La CFDT défend depuis longtemps le droit des salariés à s’exprimer et agir sur leur travail. Cela vaut face à nos directions mais aussi face aux médias, qui s’arrogent le droit de parler de notre travail, sans même laisser la parole aux salariés et à leurs représentants. Pouvoir s’exprimer et agir sur son travail, c’est avoir la capacité à développer un discours construit, à poser un regard critique sur son activité et non être systématiquement filmé en cachette, comme une bête de cirque ou une attraction pour faire de l’audimat !

Enfin, à quelques semaines seulement du drame qui a touché l’agence Valence Hugo, quelle ironie que ce titre du reportage « Ma vie de conseiller Pôle emploi » ! Sa vie justement, une de nos collègues l’a perdue, froidement assassinée, dans l’exercice de sa mission. Alors, non, la journaliste qui s’est immergée quelques semaines dans une agence et qui a joué un rôle n’est pas conseillère Pôle emploi, non elle ne sait pas ce que c’est que « la vie d’une conseillère Pôle emploi ». Elle ne sait rien de la douleur que nous avons toutes et tous éprouvé le 28 janvier dernier, elle ne sait rien des difficultés et des joies de nos métiers.

La CFDT emploi demande au groupe France TV un droit de réponse en donnant la parole de manière loyale aux salariés de Pôle Emploi et à ses représentants. La CFDT emploi est prête à venir s’exprimer sur la réalité de nos métiers, nos conditions de travail mais aussi le professionnalisme et le savoir-faire des agents de Pole emploi. Première organisation syndicale à Pôle emploi, nous sommes bien plus légitimes qu’une journaliste en immersion pour être la voix des 55 000 salariés de notre institution !

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS