[Services] Big data, intelligence artificielle et cancers

Publié le 12/01/2021

Dans le cadre de son action de mécénat, la fédération PSTE a fait un don à la Ligue contre le cancer pour lui permettre d’organiser un colloque sur la révolution de l’intelligence artificielle et l’innovation quelle apporte dans la recherche, la prise en charge et les traitements des cancers.

En 2018 382 000 cancers ont été diagnostiqués en France. Le cancer est la première cause de mortalité en France. Il touche un français sur trois. Aujourd’hui 60 % des cancers sont guéris grâce à des diagnostics plus précoces et des traitements plus efficaces. Mais il faut aller beaucoup plus loin. L’intelligence artificielle (IA) va y contribuer par l’analyse des données numérisées des dossiers médicaux, des images radiologiques, des analyses du génome, des informations tirées des objets connectés, par la collecte et le stockage de méga-métadonnées ou big data. Les apports de l’intelligence artificielle permettent de nombreuses améliorations du dépistage par l’interprétation des images radiologiques, du diagnostic par l’interprétation des images d’anatomie pathologique, de nouveaux traitements grâce à la modélisation des très complexes voies de signalisation des cellules cancéreuses et beaucoup d’autre encore. Au cours du colloque organisé le 3 octobre des experts de l’intelligence artificielle ont abordé les apports mais aussi les limites des applications de l’intelligence artificielle en cancérologie. Le colloque a été introduit par le professeur Axel Kahn président de la Ligue nationale contre le cancer. Il était présidé par la professeure Dominique Stoppa-Lyonnet cheffe de service de génétique de l’institut Curie et professeure de génétique à l’université de Paris. Il s’est déroulé avec la participation du docteur Alain Livartowski de la direction des data de l’institut Curie, le professeur Fabrice André directeur d’unité INSERM U981, Gustave Roussy, le professeur François Sigaux de l’université de Paris, David Gruson qui occupe la chaire de santé à Sciences-Po Paris, le professeur Bernard Nordlinger membre de l’académie de médecine, service de chirurgie générale et oncologique AP6HP.

L’intelligence artificielle a pour ambition de permettre aux « machines » d’améliorer peu à peu leurs performances en intégrant les nouvelles informations au fur et à mesure de leur production, comme un médecin dont les connaissances s’affinent avec l’expérience. En ce qui concerne les applications en vie réelle, il apparaît que la cancérologie est déjà un des champs d’application les plus fructueux. Plusieurs exemples montrent que des systèmes informatiques permettent d’égaler les compétences des meilleurs experts. Une première retombée concrète serait d’accélérer les diagnostics, notamment en apportant une qualité plus homogène d’interprétation des données sur tout le territoire, permettant par-là de réduire les risques de perte de chance. L’I.A. aidera mais ne remplacera pas le médecin, car elle est incapable d’apporter la sensibilité et l’empathie des échanges entre le médecin et son patient

Un vrai succès.

« Le colloque a été un vrai succès, explique Stéphanie Lefèvre la Directrice des Affaires Générales du Comité de Paris de la Ligue contre le cancer. Les contenus étaient passionnants le public a été ravi. C’est un vrai succès même si le sujet était plutôt complexe. Ce colloque était organisé pour un public très large. L’accessibilité à tous est fondamentale pour nous puisque ce type d’évènement rassemble des patients, des proches mais aussi des professionnels de santé. L’assistance n’est pas composée uniquement de scientifiques ou de médecins. Nous avons eu la chance de pouvoir l’organiser en présentiel avec plus de 160 personnes réunies dans la salle dans le respect des mesures sanitaires. Le colloque était également diffusé en direct sur Facebook pour permettre à ceux qui ne voulaient ou ne pouvaient pas se déplacer de participer. Nous avons totalisé une centaine de connexions. »

Vous pourrez retrouver l’intégralité des vidéos sur www.youtube.com/channel/UCcEWL35oukMvqy69pS6aLAg