[Emploi] La diminution des effectifs de Pole Emploi est confirmée dans la Loi de Finances 2019.

Publié le 16/01/2019

Pole Emploi: la mobilisation contre la baisse des effectifs continue suite à la confirmation de la suppression de 800 à 1000 postes prévus dans la Loi de Finances 2019.

Après la suppression de 297 ETPT et de 1400 contrats aidés en 2018, de nouvelles suppressions de postes sont annoncées à Pôle Emploi en 2019. La Loi de Finances 2019 prevoit la suppression de 800 à 1000 postes sur l'année!

La journée de mobilisation du personnel de Pole Emploi du 20 novembre a dépassé les 30%: dans plusieurs régions, plus d'un salarié sur deux s'est mobilisé et était en grève.
Cette très forte mobilisation nous permet de peser auprès de tous les interlocuteurs que nous continuons à rencontrer afin de faire infléchir la décision du gouvernement concernant cette suppression des postes à Pôle emploi.

Plusieurs groupes parlementaires nous apportent leur soutien par des interpellations du gouvernement ou des propositions de commission d'enquête.
Apres une seconde rencontre avec le Ministère du travail le 11 décembre, et suite à nos interpellations des groupes parlementaires, nous avons obtenu la tenue d’une mission parlementaire qui débutera le 24 janvier 2019 à l'Assemblée Nationale.

Avec les impacts de la négociation en cours sur l'Assurance Chômage, celle de la convention tripartite, 2019 sera l'année de tous les dangers à Pole Emploi. Et celà sans compter les suppressions de postes du PLF et des suivants jusqu'en 2022.
Nous le réaffirmons, aucun poste n’est en trop à Pôle emploi  et l'intersyndicale poursuivra son action dans les prochains mois.